Signer le Pacte de l’école québécoise

Un engagement en faveur d’une école écoresponsable

Passer de la parole aux actes

Préambule

Le Pacte de l’école québécoise est une initiative d’acteurs et d’actrices du monde de l’éducation, accompagné·es d’élèves et d’étudiant·es, qui estiment qu’il est primordial que les établissements d’enseignement soient cohérents avec les défis d’aujourd’hui et qu’ils passent de la parole aux actes en agissant rapidement et concrètement contre les changements climatiques, tout en favorisant l’avènement d’une école écoresponsable.

Préambule

Le Pacte de l’école québécoise s’adresse aux décideurs et décideuses, ainsi qu’aux dirigeants et dirigeantes du réseau éducatif tout comme aux gestionnaires qui oeuvrent dans les établissements d’enseignement publics et privés, du primaire à l’université. Cette initiative s’inspire du Pacte pour la transition(I), lancé en novembre 2018, qui engage les citoyen·nes du Québec à réduire leur empreinte écologique tout en exigeant des gouvernements des actions politiques à la hauteur du défi que représente la crise actuelle. Le Pacte de l’école québécoise s’inspire aussi du Guide sur l’action climat destiné aux établissements scolaires(II) produit par l’UNESCO en 2017.

Nous souhaitons donc, par ce pacte, inciter le gouvernement, l’ensemble du réseau éducatif et les gestionnaires des établissements d’enseignement du Québec, à prendre les mesures nécessaires pour répondre à l’urgence climatique et ainsi assurer un avenir viable aux générations actuelles et à celles à venir.

Le Pacte de l’école québécoise

Considérant l’appel du secrétaire général des Nations unies, M. António Guterres, qui a affirmé le 10 septembre 2018, en référence à l’Accord sur le climat signé en 2015 à Paris: « Aujourd’hui, je lance un appel aux responsables politiques, aux dirigeants d’entreprises, aux scientifiques, et au grand public. […] Il n’y a pas de temps à perdre […], chaque jour qui passe signifie que le monde se réchauffe un peu plus et que le coût de l’inaction augmente! »III

Considérant que la Charte canadienne des droits et libertés affirme que « Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne » et que les bouleversements climatiques constituent une menace à ces droits, principalement pour les plus jeunes.IV

Considérant la Loi sur le développement durable du Québec, adoptée par l’Assemblée nationale en 2006, qui « a pour objet d’instaurer un nouveau cadre de gestion au sein de l’Administration afin que l’exercice de ses pouvoirs et de ses responsabilités s’inscrive dans la recherche d’un développement durable. »V

Notre établissement d’enseignement s’engage à réduire son empreinte écologique afin de répondre à l’urgence climatique en adoptant plusieurs mesures parmi les suivantes :

1 — Gouvernance scolaire

1 — Gouvernance scolaire

Reconnaître ses responsabilités sociales et environnementales en tant qu’établissement d’enseignement :

1.1 Constituer une équipe composée de représentant·es des divers groupes de la communauté éducative (élèves, étudiant·es, enseignant·es, membres de la direction et autres employé·es concerné·es) chargée de définir et d’appliquer des mesures écoresponsables au sein de l’établissement d’enseignement;

1.2 Inclure des valeurs environnementales dans le projet éducatif de l’établissement au moment de sa révision;

1.3 Inclure dans les règlements et le code de vie de l’établissement les attentes en matière d’écoresponsabilité;

1.4 Élaborer et adopter une politique environnementale;

1.5 Établir des cibles concrètes liées au développement de pratiques écoresponsables dans un plan d’action ou dans le plan stratégique;

1.6 Informer et sensibiliser les membres du personnel et les fournisseurs des actions mises de l’avant par l’établissement en matière d’écoresponsabilité pour assurer une cohérence dans les actions;

1.7 Mesurer les résultats, évaluer les progrès accomplis et diffuser ces informations afin de favoriser une meilleure mobilisation ainsi que des améliorations continues;

1.8 Former les membres du personnel à la réalité des changements climatiques.

2 — Enseignement et activités éducatives

2 — Enseignement et activités éducatives

Promouvoir et encourager l’enseignement de contenus liés à l’environnement et diverses activités éducatives liées à l’écoresponsabilité et à l’écocitoyenneté :

2.1 Encourager les enseignant·es et les professeur·es à traiter des enjeux environnementaux et de la réalité des changements climatiques dans le cadre de leurs cours;

2.2 Encourager la création de situations pédagogiques liées à l’écocitoyenneté qui auront pour but de développer, chez les élèves et les étudiant·es, un savoir-agir et un pouvoir agir (apprentissage de l’action, par l’action et à partir de cette action) face aux enjeux environnementaux et climatiques;

2.3 Promouvoir l’implication et l’engagement des élèves, des étudiant·es et des membres du personnel dans des projets liés à l’écocitoyenneté et l’écoresponsabilité, notamment en collaborant avec des organismes d’éducation environnementale;

2.4 Compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites par les voyages et séjours éducatifs via un organisme reconnu pour la compensation carbone.

3 — Infrastructure et ressources matérielles

3 — Infrastructure et ressources matérielles

Intégrer et appliquer les principes et pratiques d’écoresponsabilité dans la gestion de l’immeuble, de ses installations et des activités qui s’y tiennent :

3.1 Éviter le gaspillage et effectuer une gestion écologique des matières résiduelles en appliquant le principe des 5R-V (refuser, réduire, réutiliser, réparer, recycler et valoriser);

3.2 Collaborer avec les services municipaux pour la collecte des matières recyclables et organiques produites par l’établissement;

3.3 Élaborer une politique d’achats responsables visant à modifier les habitudes d’achats et de consommation de l’établissement afin de s’assurer que les fournisseurs de biens et de services (cafétéria, uniforme scolaire, entretien du terrain, construction et rénovation, traiteur, activité de levées de fonds, etc.) adoptent des pratiques écoresponsables;

3.4 Améliorer la performance écoénergétique de l’établissement et si possible avoir recours aux énergies renouvelables pour le système de chauffage et l’électricité;

3.5 Verdir la cour d’école ou les espaces appartenant à l’établissement (déminéralisation, plantation d’arbres, projets d’horticulture, etc.);

3.6 Encourager les pratiques de mobilité durable chez les élèves, les étudiant·es et les membres du personnel (organisation de pédibus, installation de supports à vélos, accessibilité au transport en commun, plateforme de covoiturage, réduction du nombre de places de stationnement, etc.);

3.7 Adopter une politique alimentaire écoresponsable (achats locaux, biologiques et équitables, choix de menus végétariens, etc.);

3.8 Assurer aux élèves, aux étudiants·es et aux membres du personnel l’accès aux milieux naturels à proximité de l’établissement (parcs, boisés, jardins communautaires, etc.);

3.9 Favoriser l’aménagement de classes extérieures.

4 — Partenariat avec la communauté

4 — Partenariat avec la communauté

S’associer avec l’ensemble des partenaires de la communauté afin d’assurer une cohérence dans les interventions et le succès de la démarche :

4.1 Informer les familles et collaborer avec elles, notamment par l’entremise des associations et des organisations de parents, dans le choix et l’application des mesures retenues par l’établissement;

4.2 Partager le savoir-faire, les bonnes pratiques, les solutions et les défis avec d’autres établissements (réseau de communautés de pratiques, rencontres planifiées, colloque annuel, etc.);

4.3 Collaborer avec les instances politiques et l’ensemble des partenaires de proximité dans la mise en oeuvre des diverses mesures environnementales choisies;

4.4 Appuyer la Stratégie québécoise d’éducation en matière d’environnement et d’écocitoyennetéVI en adhérant à la Coalition Éducation Environnement Écocitoyenneté et en diffusant cette dernière au sein de sa communauté éducative. S’inspirer de cette dernière pour y intégrer des volets au sein du projet éducatif.

Signature

En signant ce Pacte de l’école québécoise, j’engage mon établissement d’enseignement à mettre en oeuvre des actions visant à réduire son empreinte écologique et à adopter plusieurs mesures décrites dans celui-ci.

  • Informations relatives à la personne signataire

  • *Champs requis.
  • Informations relatives à l’établissement d’enseignement

  • *Champs requis.